Vos résultats d'analyses Bioliance : LEO
Plus d’informations sur le laboratoire : BIOLIANCE

Stimulation simple

La stimulation simple

Lors d’un cycle menstruel normal, l’un des 2 ovaires produit un follicule qui va libérer un ovocyte au moment de l’ovulation. L a stimulation ovarienne ou induction de l’ovulation, consiste à administrer un traitement hormonal (par voie orale ou injectable) pour reproduire ce phénomène.

Le but de ce traitement est de normaliser l’ovulation chez les femmes qui n’ovulent pas ou mal. Il peut être également conseillé en cas d’infertilité inexpliquée afin d’optimiser la qualité ovulatoire et de synchroniser au mieux les rapports par rapport à l’ovulation. L’objectif est d’obtenir le développement d’un ou de 2 follicules mais pas au-delà, afin de prévenir les grossesses multiples.

Selon le profil ovulatoire de la femme, différentes classes de médicaments pourront être utilisés pour une stimulation simple :

  • Le Citrate de Clomiphène par voie orale (Clomid® ou Pergotime®) est le traitement de première intention pour les femmes qui n’ovulent pas
  • Les Gonadotrophines injectables par voie sous-cutanée, en injection quotidienne sont utilisées soit dans un second temps après échec du traitement par voie orale, soit d’emblée en cas de trouble modéré de l’ovulation ou ovulation normale
  • La pompe à GnRH (Lutrelef®), traitement par voie sous-cutanée s’adresse aux femmes présentant un trouble précis de l’ovulation (anovulation d’origine hypothalamique)

Tous ces traitements vont nécessiter une surveillance (monitorage) en cours de cycle reposant sur une échographie et un dosage sanguin (Estradiol, LH,Progestérone). Ce monitorage permettra d’adapter le traitement si nécessaire et surtout de programmer le moment optimal pour avoir les rapports. Le jour de ce contrôle sera fixé en début de cycle par votre gynécologue.

Il est important de contacter votre gynécologue à la PCA au début de votre traitement inducteur de l’ovulation.

Novembre 2015